Bonne fête à toi!

MOE3

By: MPI Montreal & Quebec | avr. 30, 2019

Moe Hamandi

Directeur Communication
MPI Montréal/Québec

 ILLUSTRATIONS:                      
Franck Anastasiou                            

« C’est la fin, on ne peut rien faire! »

« C’est quoi ce truc ? Je n’ai pas le temps de participer à ce type d’activité »

« N’ayez pas peur de parler de vos inquiétudes par rapport à l’environnement. »

« Chaque jour le même scénario se répète. Rien ne se passe. On ferme les yeux. C’est plus facile, de ne pas voir. Mais où va le monde ? »

 

Je me souviens…

Montréal, dimanche 22 avril 2012, je me souviens mon cher Québec. Je me souviens Terre-1comme si c’était hier. Malgré la soirée bien arrosée de la veille, je me suis levé de bonne heure pour me préparer. Douche rapide, déjeuner sur la route, direction place des Festivals! Inoubliable ce chaos constructif ! Les transports en communs étaient débordés, des trains supplémentaires ajoutés et tout ça pour une même cause : notre Mère Terre. On la sentait, cette fraicheur qui envahissait l’esprit des montréalais, la fraicheur de notre environnement, la fraicheur de ce printemps qui crie « espoir ». En arrivant sur les lieux, j’entends les cloches des églises sonnées sous le cri des manifestants. Ouf ! mon état se résume à deux choses : des frissons et des larmes aux yeux ! Selon les organisateurs de l’événement, nous étions environ 250 000 personnes dans le centre-ville de Montréal. Mes amis m’attendaient avec les drapeaux, les slogans, la belle énergie et toujours la motivation au Top! Nous avions besoin de changements radicaux pour que notre planète se porte mieux. Arrivé au Parc Jeanne Mance, c’était le temps de l’arbre Montréalais, un arbre « d’humains » formé à l’intérieur du Parc. Politiciens, artistes citoyens, Monsieur Madame tout le monde étaient là. On a par ailleurs signé une déclaration qui demande au gouvernement fédéral de s'attaquer aux changements climatiques et au gouvernement de Québec de mettre en place une stratégie d'exploitation responsable des ressources naturelles. 

Notre implicationTerre-2

Mes chers amis, grande communauté de la
race humaine, bienvenue à bord! Votre seule et unique destination, planète d’origine, Terre. Entre scientifiques, savants, philosophes et religieux, nous continuons étudier sans cesse les origines de notre seul espace de vie (pour le moment). On parle de la date d'apparition de la première cellule, les plus anciens fossiles de cellules tels que les stromatolithes datés de 3,5 milliards d'années, les micro-organismes fossiles dans les roches d'Isua au Groenland, les microfossiles de Gunflint en Ontario, des miracles, de la spiritualité et des grands pouvoirs. C’est très bien et nous en sommes fiers. Cependant, la meilleure des meilleures nouvelles c’est qu’enfin nous évoquons la protection de notre planète. Restons optimiste et concentrons notre énergie ainsi que notre motivation sur des initiatives qui pourront diminuer l’impact sur l’environnement. Appliquons ainsi la règle du MOE dans des démarches constructives afin de sauver l’humanité.

Il est temps de passer à l’action !

D’où l’importance du Jour de la Terre qui a lieu le 22 avril de chaque année. Bien que nous devions penser tous les jours à notre existence ainsi qu’à notre environnement, l’être humain a toujours besoin d’un repère tel qu’une journée internationale, une semaine d’activité, un festival, une fête et d’autres. Ceux sont des moyens qui réveillent les esprits. Ça me fait penser à un coucou ou une note sur un calendrier « La fête de… », « Rendez-vous avec… », « Appel conférence », « Journée administrative », « Médecin » etc. Sauf que sachez que notre calendrier n’existera jamais sans l’existence de notre chère Terre. Il faudrait peut-être commencer à y penser sérieusement tous les jours en participant ou en créant des activités en faveur de notre planète. Pensez-y!

Le Pourquoi du Comment !

Vous vous rappelez de notre « Temps Machine » ? Elle sera toujours utile pour découvrir la source de notre fil conducteur. Alors attachez vos ceintures et Go! Destinations États-Unis. Nous remarquons deux héros : Gaylord Nelson et Denis Hayes. Le jour de la Terre a été célébré pour la première fois le 22 avril 1970 sous l’impulsion du sénateur du Wisconsin Gaylord Nelson qui incita les étudiants à sensibiliser à l’environnement dans leurs communautés. C’est l’anniversaire de la naissance du mouvement environnemental le plus important de la planète.

Selon Gaylord Nelson, le nom de Earth Day ou « Jour de la Terre » semblait « évident et logique ».  Denis Hayes, un étudiant qui a participé à l'élaboration du premier Jour de la Terre adoptait également cette nomination dans la presse et la communication. Motivé et optimiste, Gaylord Nelson a suggéré la première manifestation environnementale d'envergure sur le territoire américain pour attirer l’attention de la scène politique et mettre en avant la problématique environnementale dans le cadre politique national. « C'était un pari, mais cela a fonctionné », dit-t-il. Et grâce à ce premier Jour de notre Mère Terre, le monde entier a assisté à la création de l'agence de protection de l'environnement des États-Unis (EPA) en 1970 et à l'adoption de plusieurs lois environnementales. Je vois devant moi le Président Nixon bénir ce mouvement. C’est beau et magique! L'écologiste Denis Hayes a transformé le Jour de la Terre 1990 en un évènement planétaire mémorable : 200 millions de personnes dans 141 pays se sont mobilisés sur les enjeux environnementaux mondiaux.

Et au Québec ?

En France et au Québec, le Jour de la Terre consiste à transmettre les outils aux individus et organisations pour encourager un passage à l’action environnementale. En l’occurrence, les associations françaises et québécoises créent un calendrier participatif en ligne sur le site internet du Jour de la Terre afin que chacun puisse se joindre à une activité ou en inscrire.

En 1995, les Québécois ont célébré officiellement l’anniversaire environnemental de notre planète et nous avons chanté tous ensemble « Bonne fête à toi! ».

Quels types d’activités ?

Plus que 500 activités, et elles sont réparties en plusieurs catégories en fonction de votre emplacement, votre domaine d’activité et vos centres d’intérêts. Vous pouvez même proposer une activité directement en ligne. J’ai remarqué quelques activités STAR tels que les conférences, les activités à l’école, les activités familiales, les arts de la rue, les ateliers, le cinéma, les concerts et la musique, les corvées de nettoyage, les cours/formations/stages, les dégustations, les expositions, les marchés, les mobilisations, les observations, les plantations, le plein air, les débats, les visites guidée et les activités d’équipe au sein des entreprises. Les jeunes occupent une place primordiale dans ce dossier. N’importe quelle action qui touche l’avenir de cette planète est importante. Cette année, un collectif d’une vingtaine d’organisations dont fait partie Équiterre et EVB-CSQ, La Fondation David Suzuki, FTQ, Greenpeace, le Jour de la Terre, Nature Québec, Le Pacte pour la Transition, La Planète s’invite à l’Université, La Planète s’invite à l’École, La Planète s’invite au Parlement a invité les jeunes à encercler l’Assemblée nationale pour passer un message fort : Arrêtons de tourner en rond en action climatique. Des milliers de jeunes étaient au rendez-vous avec un message vert et constructif. Plusieurs photos et vidéo sur les réseaux sociaux ont été publié avec l’hashtag: #22avril2019. De plus, un formulaire disponible en ligne a été mis à la disposition des participants. Cette plateforme à encourager jeunes à profiter d’un évènement avec un groupe d’amis, d’une association, d’une assemblée générale, d’un établissement scolaire, d’un comité vert, pour récolter des messages constructifs et les transmettre au collectif. Voici quelques messages qui ont réussi à piquer mon attention :

« Les changements climatiques affectent déjà la vie des Québécoises et des Québécois, et le pire est à venir. Le gouvernement du Québec doit prendre ses responsabilités et agir maintenant. Les quelques 3,4 millions de jeunes et futur·e ·s électeur·trice·s du Québec exigent un plan pour le climat. Maintenant. »  David Morin, 20 ans, vice-président d’Environnement Jeunesse (ENJEU)

« La CSN demande au gouvernement de présenter un plan concret pour répondre adéquatement à l’urgence climatique. Il devra mettre en place des mesures pour assurer une transition énergétique qui s’inscrit dans une perspective de transition juste, particulièrement en matière de formation de la main-d’œuvre, afin d’accompagner les salarié (e) s et les entreprises dans ces nécessaires changements. » Jacques Létourneau, président de la CSN

« Partout dans le monde, des jeunes se lèvent pour réclamer leur droit à un environnement sain et un avenir viable. Pour écouter leur appel à l’action, nous devons tout mettre en œuvre pour réduire les émissions de CO2 de près de 50 % d’ici à 2030 par rapport à 2010, afin de rester sous les 1,5 °C d’augmentation, comme le commandent les scientifiques du GIEC. »  Sidney Ribaux, directeur général d’Équiterre

« Nous avons une responsabilité collective d’assurer un avenir viable pour nos jeunes, sur les épaules desquels le poids du monde repose souvent. Plus nous serons nombreux à nous lever pour répondre à l’urgence climatique et défendre leur droit à un environnement sain, moins ce poids semblera lourd. Ensemble, agissons pour revendiquer des actions concrètes de la part de nos leaders afin que nous puissions offrir aux jeunes d’aujourd’hui et de demain la promesse d’un avenir – et d’un Québec – vert et juste. » Karel Mayrand, directeur pour le Québec de la Fondation David Suzuki

« La question des changements climatiques doit devenir prioritaire pour nos gouvernements. Les changements climatiques ce n’est pas seulement environnemental, mais c’est aussi économique. Il faut penser dès maintenant la transition énergétique et cela doit se faire de façon juste et équitable pour les travailleurs et travailleuses, ainsi que pour les communautés. Il faut aussi saluer la mobilisation de notre jeunesse qui a compris que c’est aussi son avenir qui se joue. », Patrick Rondeau, conseiller régional – Montréal de la FTQ

« En cette période d’urgence climatique, que le gouvernement Legault a lui-même reconnu, il est plus que temps qu’il accélère la mise en œuvre de nouvelles mesures concrètes pour protéger le climat planétaire. Sous peu, la voix des jeunes et des étudiants, appuyée par des scientifiques québécois, percolera jusqu’à l’intérieur des murs de l’Assemblée nationale. Ce gouvernement doit écouter la population et cesser de manquer gravement de courage dans la lutte contre les changements climatiques. » Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie, Greenpeace

Des exemples concrets ?

Oui j’en ai plein. Bon par quoi commencer ? En cette belle semaine ensoleillée, plusieurs activités de plein air attendaient le grand public : La course aux déchets de Saint-Hyacinthe, le nettoyage des berges à Sainte-Catherine, le nettoyage d'Hudson, Yoga et randonnée dans la forêt Skennenkowa à Saint-Étienne-de-Bolton, nettoyage près de la rivière Saint-François, les courses aux déchets 2019 organisé par l’Association québécoise Zéro Déchet partout au Québec et d’autres. Qui dit Jour de la Terre dit sensibilisation. Les formations sur le compostage et sur les repas zéros déchets ont occupé une place remarquable dans la programmation. De plus, le ciné Vert était en tournée à Trois-Rivières et à Matane. Sans oublier les concours : pour rendre sa maison plus écologique organisé par Lowe's Canada, et un autre lancé sur Facebook par le Journal étudiant des secondaires du Québec NOUVELLE GÉNÉRATION  « VERT LE FUTUR! ». Ce dernier consiste à cliquer sur une image et ajouter un commentaire qui répond à la question « QUOI FAIRE

POUR RENDRE LES ÉCOLES SECONDAIRES PLUS VERTES? »

Une campagne choc signé LG2

Plusieurs espèces de notre mère Terre sont en voie d’extinction, même nous les humains. En collaboration avec LG2Terre 4, le Jour de la Terre lance une nouvelle campagne de publicité́ afin de sensibiliser les citoyens aux effets des enjeux environnementaux. Conclusion : aucune espèce ne sera épargnée par les changements climatiques. On voit clairement dans la vidéo des animaux comme l’ours polaire, le singe, la baleine, le renard, l’abeille et d’autres qui disparaissent et à la fin un enfant représentant les générations futures complètement dévasté et choqué. Sur les affiches, deux enfants sont habillés en costume Onezie : le premier est en renard dans une forêt brûlée et l’autre en ours assis sur un bloc de glace fondue. Chaque espèce est concernée. Agissons!  « Bon nombre d’organismes ont pour principal argument que les conséquences des changements climatiques auront une influence sur la faune et la flore. Pourtant, les enjeux climatiques sont de plus en plus préoccupants pour les générations futures. En plaçant l’humain au centre du message, on souhaitait amener la réflexion à un autre niveau afin de pousser les gens à agir dès maintenant », explique François Sauvé, vice-président création, LG2.

 

Comment puis-je protéger ma planète au quotidien ?

J’ai pensé à vous ! Voici une TO-DO LIST qui vous permettra de créer des objectifs environnementaux.

À la maison, au travail, n’importe où…

-C’est sûr qu’il fait Frette l’hiver « merci d’avoir inventé le chauffage », cependant, pensez à limiter la température (20°C le jour et 16°C le jour) et favoriser l’entrée du soleil dans la maison le jour. De plus, le chauffage électrique ou les énergies vertes (géothermie, éolien, solaire) sont toujours gagnants.

-  On est tous pressé. En revanche, les lumières et les appareils inutilement allumées, notamment quand on quitte une pièce, sa maison ou son bureau ont besoin de repos : éteignez-les.

 - L’été, il fait chaud. Youpi! Enfin la chaleur. Alors pensez à restreindre la climatisation (27°C) et empêcher l’entrée du soleil dans la maison (fermer les stores/rideaux).

- Combien de brassées de lavages faites-vous par semaines ? 3 ? 4 ? c’est énorme! Terre 5 Essayez de les réduire à 2.

- Les ampoules à faible consommation et à longue durée, et les piles rechargeables sont plus belles que les piles jetables 😉 Pensez-y!

- Évitez de gaspiller de l’eau. Pour ce faire, une pomme de douche à faible débit sera parfaite, la vaisselle à la main est meilleure qu’un lave-vaisselle (les crèmes à mains écologiques existent!), une douche c’est mieux pour les abdos qu’un bain Le bruit de l’eau qui coule est super dérangeant donc vous n’avez qu’à fermer correctement les robinets

Déplacement…

-Dans l’ordre la marche/vélo/patins, le transport en commun, le covoiturage.

-Entre le train et le bus : le train.

-Description de la meilleure voiture : une voiture petite et légère, à faible consommation, hybride ou électrique.

- Entre la classe affaire et l’Économique : l’Économique ou autre car elle réduit le nombre de passagers et rend le voyage moins efficace en termes d’émission de gaz à effet de serre.

- Vous avez un meeting et on vous propose une vidéoconférence ? Parfait! Ça vous permet de mieux gérer votre horaire et d’éviter les déplacements en automobile ou autre.

- Vous êtes en congrès ou sur un évènement ? Les hôtels ayant de bonnes pratiques environnementales viennent en premier. N’oubliez surtout pas d’apporter votre tasse réutilisable. Privilégiez les événements écoresponsables. Oui ça existe!

Description d’un produit écoresponsable

De longue durée

Recyclables ou fait en matières recyclées.

Utile

Compostable

Réparables

À base de fibres non blanchies et les produits non raffinés (sucre)

Local

Sans pile

Bio

Sans du bois traité et du plastique contenants des composés organiques volatiles (COV)

Les tâches administratives…

- Photocopier ou Scanner : Scanner

- Si nécessaire, imprimez en recto-verso

- Les feuilles imprimées d’un seul côté sont utiles : brouillon!

Réparer plutôt que remplacer…

Recycler, recycler et recycler!

- Respectez le recyclage domestique ce qui est ramassé par la ville (papier/carton, plastiques, verre, etc.)

-Les médicaments périmés et les vieilles lunettes ne vont pas la poubelle mais chez le pharmacien

Le Jour de la Terre ne se limite pas à une date, on le fête tous les jours. Tant que nous faisons partis de cette planète, nous sommes et nous serons toujours concernés par son environnement. Elle subit au quotidien les conséquences de nos actions. Si chacun de nous, de vous, pense à changer une seule habitude par semaine dans le but de respecter l’environnement et d’accéder à un mode de vie écoresponsable, on sera, elle sera en bonne santé. Ceux sont des petits gestes qui font la différence. Sortez vos To Do List, pensez à la règle du Moe et devenez militant de votre santé, celle de notre planète, notre mère Terre.

 

Moe Hamandi

SUIVEZ MOE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!!!!!

INSTAGRAM   LinkedIn LINKEDIN



 

Author

PersonPlaceholder
MPI Montreal & Quebec

 

 

 

 

Suivez-nous!

Connect with Us