La Règle Du MOE

Mcover

By: MPI Montreal & Quebec | avr. 1, 2019

Moe Hamandi

Directeur Communication
MPI Montréal/Québec

 ILLUSTRATIONS:                      
Franck Anastasiou                            

« Tout va très mal ! Ça avance pas »

« Je suis fatigué, je me sens pas bien… »

« Comme un lundi ! »

« J’ai zéro motivation. La vie est dure! »

Dans notre quotidien, nous devons bien souvent faire face à des moments difficiles voir des épreuves. Des bonnes mais aussi des mauvaises. Des choses que nous apprécions d’autres pas. Entre amis ou collègues, en famille ou en public, nous vivons ces moments que nous jugeons de difficiles, noires, et très négatives. Mais STOP ! Quelles sont les sources de ces verdicts ? Le Pourquoi du comment de notre état d’esprit ? Et la M1 bouteille, non pas celle que vous avez bu la veille, la fameuse bouteille, vous la voyez à moitié pleine ou à moitié vide ?

Les inattendues existent. Nous ne pouvons dévoiler tout ce que la vie nous prépare. On peut du jour au lendemain tomber malade, glisser dans la rue et se casser la cheville, arriver en retard, oublier quelque chose d’important, perdre un contrat de valeur, se séparer de son/sa partenaire, vivre un deuil, se faire agresser en rentrant de soirée, et d’autres. Tous ces évènements affectent directement notre santé mentale et physique. Lorsque la santé est mauvaise, il est facile d'être fataliste et voir le pire du pire. Toutefois, l’Esprit vient en premier. Qui dit esprit, dit pensée, et qui dit pensée positive, dit corps sain prêt à guérir. Tout commence par l’acceptation de son état actuel afin de pouvoir l’améliorer. Je ne suis pas une personne utopique ou naïve mais réaliste et très scientifique. Le raisonnement et la compréhension constituent la base de la résolution de n’importe quel problème, Hmm vous savez quoi, je n’aime pas le mot « Problème ». Je préfère le remplacer par « Défis ». Je laisse les « problèmes » aux livres de mathématiques très théoriques. Un défi se transforme en opportunité et stimule la motivation. Et donc au lieu de courir partout pour rattraper le temps perdu ou juste suivre les aiguilles d’une montre, c’est mieux de courir après le bonheur en passant à côté de sa vie. On a le droit de « chialer » ou « râler » mais ça sonne mieux avec un petit sourire, une blague, ou un humour noir. Une façon d’atténuer la négativité en évitant de déstabiliser l’état d’esprit des autres.

M2Mais comment faire ?

C’est très simple. Vous n’avez qu’à appliquer la règle du MOE. Bon vous allez me prendre pour un fou mais comme je l’ai mentionné tout à l’heure je suis très réaliste.

M otivation

O ptimisme

E nergie

« Ton attitude détermine ton altitude » une leçon de vie que je retiens d’un de mes anciens leaders, je continue à la partager et la transmettre à tous les gens que je croise dans ma vie. Peu importe ton attitude, positive ou négative, elle aura une répercussion directe sur les autres : ton entourage, tes proches, tes collègues et même les inconnus. Tout passe par la communication verbale, écrite ou même physique.

Faire le plein d’énergie à partir d’une source de motivation pour une communication optimiste transmet une image plus positive de soi et de son travail, favorise la communication optimale et constructive, et peut emmener d’autres personnes à se remettre en question.

L’optimisme : « tout le monde est magnifique, tout le monde est gentil, la belle vie ! »

Non!!! En réalité, l’optimisme et la positive attitude bien comprise c’est remarquer tout ce qui va bien, ce n’est pas être naïf toute la journée pour éviter de voir les difficultés !

C’est un état d’esprit qui soutient de nombreux avantages dans l’atteinte des objectifs personnels et professionnels. Eh oui c’est tout simplement « Apprécier ce que l’on fait et ce que l’on a ». Faire et avoir, deux verbes qu’on emploient le plus souvent en une journée. Il suffit de les apprécier au quotidien afin de construire des projets et accomplir nos objectifs. Les optimistes sont en effet en meilleure santé, ont plus de chances de surmonter une période difficile, et réalisent souvent plus de choses. Ils justifient les évènements positifs par des explications permanentes et universelles et les évènements négatifs par des explications temporaires et spécifiques. Toujours en mode solution « et oui il n’y pas de soucis, on va régler ça » « pas de troubles, il y a une solution à tout ». Ils sont excellents dans le choix des bonnes questions pour switch on le mode solution.

Comment ? Une petite recette à la MOE

Mise en préparation :

Pour que la recette soit bien réussie

• Couper 4 pensées négatives par jour et laisser sécher au soleil : Le petit nuage noir qui tourne autour de notre tête a besoin d’un petit souffle de changement. Il suffit de remplacer la négation par l’affirmation. C’est une façon de s’Exprimer différemment. Quelquefois le ‘’Non’’ ou ‘’Ne pas’’ choquent l’interlocuteur et il y a toujours une façon de le dire en reformulant la phrase. Par exemple, « je serai dans l’impossibilité de… » au lieu de « je ne peux pas te… »

• Placer dans un mixeur 500g de peur de l’échec et appuyer sur « ON » : Pourquoi avoir peur de l’Échec ? Saviez-vous que Bill Gates, avant d’être connu par le succès de Microsoft, il a abandonné ses études à Harvard, a fait faillite mais a persisté pour finalement créer cet empire informatique mondial ? Pour les amateurs et les Fans des princes et des princesses qui nous font rêver, Walt Disney commença par un renvoi d’un poste de rédacteur sous prétexte de manquer d’imagination avant de connaitre une succession de faillite. Mais il n’a pas cédé, il se relança dans la création pour finalement construire ce royaume de divertissement. Attendez ce n’est pas fini! Albert Einstein notre grand génie avait un retard dans la parole et la lecture jusqu’à être soupçonné de déficience mentale. Refusé à l’école polytechnique, il persista jusqu’à obtenir le prix Nobel et changer le visage de la physique moderne. D’autres grands noms aussi ont connu de grands défis tel que Socrate, Darwin et Newton.

Préparation :

• Dans une grande marmite intitulé « Motivation », 2L de verre à moitié plein : c’est la vision positive du monde. Il est où ce verre ? Autour de nous! Les gens qu’on aime, les choses qu’on apprécient, les évènements, la joie de vivre, notre travail, nos contributions au quotidien, nos tâches habituelles.

• Ajouter 2 cuillères d’épices d’avenir et d’espoir : C’est bien de prendre le temps de trier nos souvenirs, notre passé et en tirer des conclusions constructives. Beaucoup d’évènements passés malheureux peuvent être source d’apprentissage. Et c’est-ce qu’il faut pour avancer la recette. C’est un catalyseur naturel.

• Ajouter 1 t de forces de caractère : Vous la trouverez à l’intérieur de vous. C’est le fruit de votre confiance et estime de soi. Qu’est ce qui fait de vous une personne unique ? En quoi vous-vous démarquez ? Vos forces ?

• Mélanger le tout avec 1 kg de reconnaissance personnelle: Il est important de reconnaitre notre part dans chaque évènement positif qui nous arrive. Ceci donne une saveur originale et personnelle à la recette.

• Laisser reposer dans un grand bol intitulé « Énergie » avec des personnes positives et optimistes : L’optimisme est contagieux. Très important de s’entourer de personnes positives. Ça fait bien et croyez-moi que c’est apaisant. Écoutez-les car ils vous écouteront aussi. Ces gens sont des fois intenses mais dans le bon sens du terme. Ils ont envie de contaminer les autres et les rendre heureux.

Bon appétit mes chéris !

Revenons à deux petits/grands détails : la marmite de la Motivation et le grand bol d’Énergie, les deux sources de l’optimisme.

Pourquoi la motivation et quel rôle joue-t-elle dans cette recette ? Suivons la cuisine de MOE.

Tout commence par un objectif, un goal, un but. Et pour se rapprocher de ces éléments, nous avons besoin d’un outil primordial : la Moe-tivation. C’est la volonté de faire un effort jusqu’à atteindre l’objectif que nous nous sommes fixés. Elle vient directement de nous avant tout et après tout elle est volontaire! Si elle ne l’est pas, il faudrait se remettre en question ou plutôt se poser les bonnes questions :

Le Quoi

Qu’est-ce que je suis en train de faire ? L’action elle-même, l’effort que j’investis dans cette action. Le temps que j’accorde à cette tâche.

Le Pourquoi

La raison pour laquelle je le fais. Pour ma propre satisfaction ? pour accomplir un but en particulier ? Pour mon propre épanouissement ?

Le Comment

Qu’est-ce que je ressens en faisant cette activité. Son utilité, ma satisfaction, sa fin...peut-être que je n’aime pas la faire, cependant, le moment qui vient tout juste après me fera énormément plaisir.

En regardant ce schéma, nous retenons des termes fondamentaux tels que « le temps » « satisfaction », « épanouissement », « plaisir ». Ceux sont les fils conducteurs d’une vraie motivation. Qui dit vraie, dit auto-motivation, qui vient de soi, de l’intérieur et du fond de notre énergie. Afin d’atteindre cette auto-motivation, il est nécessaire de mettre en place un plan d’action personnelle. Commençons par repérer les choses inutiles et les éliminer de notre quotidien. C’est un moyen efficace dans l’accomplissent personnel. Voici une façon très simple d’y accéder : la « to-do list » ou « check list ». Dresser une liste des actions à faire, et une fois que c’est done 😊 à côté ! Mais comment l’accomplir ? ahhhh combattez la peur, ayez confiance en vous, passez à l’action, osez, acceptez les critiques, absorbez-les, les recycler et les transformer en énergie positive. La motivation nous pousse à passer à l’action et garder un certain niveau d’optimisme.

Et le grand bol ?

Être motivé constitue l’une des premières étapes sur le chemin du succès de notre recette. Mais quelle recette ? Celle de l’optimisme. La marmite et le grand bol ! Vous avez oublié ou quoi ? Bon une fois que tout est bien mélangé dans la marmite, il faut laisser reposer le mélange dans un grand bol : l’Énergie. Cette dernière est l’une des sources les plus importantes de l’optimisme. Deux types se présentent : l’énergie physique et l’énergie mentale. La première se résume à ce qu’on avale tous les jours : les fruits, les légumes, les jus, les sucres naturels, l’eau, le thé, la viande, les smoothies, les produits laitiers etc. Il faudrait choisir les aliments qui correspondent le mieux à notre corps et les intégrer dans notre quotidien. Remplacer le café par une pomme ou deux, consommer régulièrement des jus de fruits, manger trois à quatre fois par jours. Et là je vous conseille de bien connaître votre corps afin de lui trouver les bonnes sources d’énergie. L’énergie mentale est présente à l’intérieur de nous et dans notre entourage. Que ce soit une activité physique qui nous fait plaisir, une chanson, un livre ou des amis sur qui on peut compter pour ranimer des étoiles au fond de nos yeux! Le maître de notre cerveau et de nos pensées, c’est nous! J’adore l’expression « c’est dans ta tête » et oui c’est là-haut M3et à toi de gérer! Il faut donc prévenir nos tendances à la négativité pour entretenir une attitude positive et optimiste. Pas dans le but de s’éloigner ou éviter les épreuves, mais savoir mieux les affronter. C’est une question d’habitude. C’est quoi la première chose que tu fais en te levant ? Te brosser les dents et ensuite déjeuner ou l’inverse, En arrivant au travail, tu ouvres ta session avant de remplir ta tasse de café ou après. C’est exactement la même chose pour le positivisme. Plus on remarque le côté positif des choses, plus notre cerveau se met en mode « recherche » d’exemples positifs, et plus les gens qui nous entourent le ressentent. C’est un véritable « GOOGLE » de recherche. Il a besoin qu’on lui donne les mots clés et les termes nécessaires pour l’aider à cibler sa recherche. Ensuite, il la mémorise et commence à nous proposer des suggestions qui matchent bien avec notre historique d’où la question d’habitude. De plus, il a besoin qu’on prenne soin de lui, enfin de nous dans notre globalité, notre corps, notre santé, notre énergie et notre motivation. : un « esprit sain dans un corps sain ». Et oui sortez de votre zone de confort, ça fait du bien!

En ce qui concerne l’entourage, entourez-vous positivement, connectez-vous avec des gens qui vous écoutent, qui s’intéressent à ce que vous faites. Pas forcément des personnes qui vous ressemblent mais qui s’impliquent positivement dans votre vie. C’est bien de briser la routine, et de changer une habitude à la fois en renouvelant notre source d’énergie. On va même aller jusqu’à changer des meubles ou l’emplacement d’une déco.

Bon après tout ce que je viens de vous raconter, il est temps de passer à l’application, l’étape la plus courageuse. Je vous laisse relire encore une fois la recette, sortir votre chapeau de chef, porter le fameux tablier des héros culinaires et attaquer notre délicieuse recette.

Trois lettres,

Trois mots,

Un seul MOE : Motivation – Optimisme – Énergie

Moe Hamandi

SUIVEZ MOE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!!!!!

INSTAGRAM   LinkedIn LINKEDIN



 

Author

PersonPlaceholder
MPI Montreal & Quebec

 

 

 

 

Suivez-nous!

Connect with Us